Wejeune

Porter un masque peut-il diminuer notre apport en oxygène ?

Depuis l’instauration du port obligatoire des masques, plusieurs personnes ont une sensation d’essoufflement ou d’étouffement en portant  un masque

Les experts tiennent à rassurer face à ce danger, qui reste très limité et facile à prévenir.

les masques, ont une capacité à influencer notre consommation de dioxyde de carbone qui  dépend fortement de leur composition et de leur étanchéité. Il est quasi impossible de s’évanouir par manque d’oxygène avec un masque en tissus ou un masque chirurgical, car ils ne s’adaptent pas parfaitement au visage. Lorsqu’on inspire et on expire, l’air peut circuler via les « pores » du tissu. C’est pourquoi ce type de masque ne protège pas de l’inhalation du virus, mais protège les personnes extérieures des gouttelettes qui peuvent être émises.

À lire su Wejeune : Porter un masque peut-il diminuer notre apport en oxygène ?

En revanche, selon site américain Health  les masques antiparticules N95 et FFP2, équipés d’un dispositif de filtration, pourraient poser quelques problèmes supplémentaires. D’après les experts interrogés par Health, porter ce type de masque pendant une période prolongée peut entraîner des difficultés respiratoires chez les personnes prédisposées, comme les fumeurs, les personnes obèses, ainsi que les personnes atteintes de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou d’emphysème.

Suivez-nous sur : Instagram Facebook Youtube

E-Mail : [email protected]