Wejeune

Voici pourquoi Air France a arrêté l’exploitation de ses Airbus A-380

Fortement touché par la crise du COVID-19  le groupe Air France a décidé d’arrêter l’exploitation de ses Airbus A-380 

« Face à la crise de la Covid-19 et compte tenu de son impact sur les niveaux d’activité prévus, le groupe Air France-KLM annonce aujourd’hui l’arrêt définitif de l’exploitation des Airbus A380 d’Air France », a indiqué mercredi l’entreprise  dans un communiqué.

Le transporteur franco-néerlandais avait déjà expliqué en juillet 2019 que pour des raisons de rentabilité de l’appareil, plus gourmand en kérosène et plus polluant que les dernières générations d’avions long-courriers, il allait cesser de faire voler le géant des airs à la fin 2022.

« Avec ses quatre réacteurs, l’A380 consomme 20 % à 25 % de carburant en plus par siège que les appareils long-courriers de nouvelle génération et émet plus de CO2 », justifiait alors le groupe.

À lire su Wejeune : Porter un masque peut-il diminuer notre apport en oxygène ?

Quelques mois plus tôt, en février, Airbus avait annoncé la fin de la production de l’A380, entré en service en 2007, mais boudé par les compagnies aériennes en raison de sa faible rentabilité.

Suivez-nous sur : Instagram Facebook Youtube

E-Mail : [email protected]